Les nouvelles de Lettre d’Amazonie

Élections présidentielles du 30 octobre au Brésil

Élections présidentielles du 30 octobre au Brésil

La (trop) courte victoire de Luiz Inacio Lula (50,9 %) du PT (Parti des Travailleurs) expose le pays à de multiples défis.
Si le bilan de Jaïr Bolsonaro est qualifié de catastrophique par beaucoup, tant sur le plan écologique, qu’économique ou sanitaire dans la gestion calamiteuse de la Covid 19, ses partisans ne sont pas prêts à reconnaître sa défaite. En fait, la situation reste confuse 5 jours après le résultat, des blocages routiers sont organisés dans ce sens afin de remettre l’ex-président en place par la force. Si le président Bolsonaro a reconnu sa défaite et demandé une levée des barrages, il encourage des manifestations pacifiques.
Le futur président Lula, qui avait déjà été en poste en 2003 et en 2010 devra faire face :
– à son histoire personnelle, puisqu’il a été emprisonné pour corruption ;
– à une pauvreté qui s’est étendue, accentuée par une situation économique qui reste difficile sur le plan intérieur, même si elle s’est améliorée avec des échanges extérieurs bénéficiaires depuis 2021 et mieux encore en 2022. Si le chômage commence tout juste à baisser, la dévaluation à 2 chiffres a engendré un appauvrissement des plus faibles ;
– à un pays profondément divisé entre le parti de l’extrême droite du président sortant, soutenu par les évangélistes, majoritaire à l’assemblée comme dans la rue et le parti de gauche du nouveau président ;
– à la déforestation massive comme au mépris des peuples autochtones et à leurs droits.
L’incertitude demeure aujourd’hui sur la reconnaissance de ces élections démocratiques et les institutions du plus grand pays d’Amérique Latine. Lula ne prendra ses fonctions de président que le 1er janvier, d’ici là le parti conservateur fera tout, y compris en utilisant les moyens étatiques comme la police ou l’armée, pour retarder ou entraver ce calendrier.

Un « cha » d’octobre rose

Un « cha » d’octobre rose

Dans le cadre de la campagne de prévention internationale contre le cancer du sein, le Despertar a convié mères et amies des enfants et de leur entourage, pour une conférence de sensibilisation, et un moment de loisirs autour d’un thé (cha) « d’octobre rose » . Il fut servi avec des petits gâteaux, moyennant une participation symbolique en faveur de la manutention du Centre. Franc succès !

Une fête magnifique

Une fête magnifique

La paroisse de São Miguel do Guaporé a fêté son patron (Saint Michel Archange) avec beaucoup de joie et a offert à tous les participants un grand repas (900 kg de viande pour le « churrasco » : brochettes, du manioc et des patates douces), préparé dès la veille par toute une équipe de bénévoles.

Notre assemblée générale

Notre assemblée générale

L’assemblée générale de Lettre d’Amazonie s’est tenue le 22 septembre dans les locaux attenants à l’église Saint Germain des Prés, en présence de dom Benedito. Une occasion de belles rencontres et de partages.

lire plus
Dom Benedito parmi nous !

Dom Benedito parmi nous !

Dom Benedito vient d’arriver en France pour assister à l’assemblée générale de Lettre d’Amazonie le 22 septembre, et reprendre par la même occasion, contact avec tous les membres de notre association. Le voilà au secrétariat du Pont de Lodi en présence de Philippe Le...

lire plus
Des indiens manifestent

Des indiens manifestent

Du 08 au 15 juin 2022, les indiens de la région de Guajará-Mirim et Nova-Mamoré (54 villages, 24 ethnies) se sont réunis à Guajará-Mirim pour manifester à l’administration brésilienne leur mécontentement face à la gestion de leurs problèmes et...

lire plus
Des évêques brésiliens ont rencontré le pape François

Des évêques brésiliens ont rencontré le pape François

Une vingtaine d’évêques de la région nord ouest de l Amazonie brésilienne (dont dom Benedito du diocèse de Guajará-Mirim) se sont rendus à Rome à l’occasion de leur visite ad limina. La visite ad limina se fait tous les 5 ans et inclut entre autres le pèlerinage aux...

lire plus
Un club de foot au Centre Despertar

Un club de foot au Centre Despertar

Il vient de s'ouvrir en partenariat avec l’Unesco. Son but : développer les aptitudes physiques, donner le goût du sport, et motiver les enfants à venir au Centre. Actuellement 36 enfants sont inscrits.

lire plus
Le message pascal de l’évêque, dom Benedito

Le message pascal de l’évêque, dom Benedito

Dom Benedito actuellement en visite pastorale dans son diocèse a tenu à envoyer un message à tous : « Je suis à Colorado pour la Semaine Sainte afin de célébrer les offices dans toutes les communautés alentour. Tout sera intense, car les participants seront...

lire plus
La journée de l’eau

La journée de l’eau

Lors de la journée mondiale de l’eau initiée chaque année en mars par l’ONU, la ville de Guajará a organisé une manifestation pour sensibiliser la population à la préservation de la vie aquatique des fleuves Madeira et Mamoré et pour mettre en garde contre les projets...

lire plus
Un archidiocèse particulièrement éprouvé

Un archidiocèse particulièrement éprouvé

Personne n’a oublié la situation catastrophique de la région de Manaus, subissant de plein fouet la vague déferlante du coronavirus… Par manque de respirateurs dans des hôpitaux saturés, les morts n’ont cessé de s’accumuler dans les fosses communes faute de places...

lire plus
Des panneaux solaires

Des panneaux solaires

Alors qu’en France environ 70 % de l´énergie électrique est d’origine nucléaire, un peu plus de 10 % hydraulique et 8 % éolien et solaire, le « mix énergétique » du Brésil est très différent : 70 % d’´hydraulique 8 % éolien,...

lire plus
L’anniversaire de Régis

L’anniversaire de Régis

À l’occasion de l’anniversaire de Régis, un gâteau aux couleurs françaises, surmonté de petits drapeaux français et brésiliens ainsi que d’une magnifique Tour Eiffel, avait été préparé par le diocèse.Petite attention témoignant de l’estime de tous pour...

lire plus
À propos de la pandémie à Guajará

À propos de la pandémie à Guajará

La covid a aussi perdu de sa virulence dans le Rondônia. Les vaccinations continuent à se faire progressivement. Début juin Régis Herbel, économe au diocèse, annonçait qu’il venait d’être vacciné ainsi que dom Benedito, le personnel de la maison et sœur Fatima du...

lire plus