Prémices annonciatrices d’un site sur lequel nous travaillons et que nous souhaitons aussi complet que possible pour l’automne.

Notre Association, a été créée en 1962 par le Père Sylvain Dourel, souhaitant, avec de nombreux amis, soutenir une œuvre missionnaire, commencée en Amazonie en 1932 par un évêque pionnier Monseigneur François-Xavier Rey, et est reconnue d’utilité publique depuis 1979.
Une revue du même nom publiée en France la même année, Lettre d’Amazonie, propose à la lecture lettres et témoignages reçus d’Amazonie.

Le diocèse

Tout était à faire dans ce coin reculé de l’extrême ouest du Brésil, à la frontière de la Bolivie. Isolé de tout il s’étend sur 90 000 km² (la superficie du Portugal) dont 1 100 km de frontière fluviale commune avec la Bolivie.

Au départ une Mission, elle est devenue par la suite un diocèse peuplé aujourd’hui de 220 000 habitants essentiellement des migrants venus du Sud du Brésil à partir de 1970 sur un territoire auparavant d’indiens et de descendants d’esclaves (les quilombolas) et d’extracteurs de caoutchouc (les seringueiros).

Le diocèse se compose actuellement de 13 paroisses et de 460 communautés. 16 prêtres, 11 diacres ainsi que 32 religieuses entourent Dom Benedito Araujo, évêque de ce diocèse depuis 2011.

Finalité de l’Association

Hier

Les dons collectés par le biais de la revue, permirent de réaliser de nombreuses œuvres sociales (un hôpital, un bateau hôpital, des postes de santé, des écoles, des églises) et de développer son rayonnement religieux.

Actuellement

Lettre d’Amazonie finance le Despertar, un centre  de formation professionnelle pour jeunes adultes et des ateliers pour les enfants des rues.

Lettre d’Amazonie soutient la Radio Educadora, radio locale FM en aidant à la maintenance de ses équipements.

Lettre d’Amazonie accompagne les indiens (soins médicaux, frais d’hospitalisation, défense de leurs droits…)

Lettre d’Amazonie est présente auprès de nombreux migrants (particulièrement boliviens) en les aidant dans leurs démarches de régularisation de leurs droits.

Lettre d’Amazonie participe aussi à la formation des séminaristes et soutient les prêtres et les religieuses dans leurs actions pastorales.

Lettre d’Amazonie apporte son soutien ponctuellement en cas de situations exceptionnelles :

– reconstruction de maisons lors des inondations de 2014 ayant dévasté un quartier entier de Guajará-Mirim ;

– distribution de paniers d’alimentation pendant la pandémie du Covid-19 ;

– besoins spécifiques transmis par la pastorale des prisonniers de Guajará-Mirim.

En ces temps difficiles, Lettre d’Amazonie poursuit son action auprès des plus démunis du diocèse. Vous souhaitez nous aider ? Téléchargez le formulaire de dons.

Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tél. : 01 46 33 92 77
© 2021 – Droits réservés