La journée de l’eau

avril 2022

Lors de la journée mondiale de l’eau initiée chaque année en mars par l’ONU, la ville de Guajará a organisé une manifestation pour sensibiliser la population à la préservation de la vie aquatique des fleuves Madeira et Mamoré et pour mettre en garde contre les projets de nouveaux barrages dans la région.

À cette occasion, il fut rappelé les conséquences désastreuses engendrées par le fonctionnement des barrages construits en 2013 (système écologique perturbé, délocalisation des riverains et pêcheurs vers une ville nouvelle vite délaissée, promesses non tenues de création de nouveaux métiers, inondations catastrophiques).

Il fut aussi évoqué des solutions alternatives aux barrages électriques comme les panneaux solaires mis en place à Guajará.

Les dernières nouvelles

Le message pascal de l’évêque, dom Benedito

Dom Benedito actuellement en visite pastorale dans son diocèse a tenu à envoyer un message à tous : « Je suis à Colorado pour la Semaine Sainte afin de célébrer les offices dans toutes les communautés alentour. Tout sera intense, car les participants seront...

Un archidiocèse particulièrement éprouvé

Personne n’a oublié la situation catastrophique de la région de Manaus, subissant de plein fouet la vague déferlante du coronavirus… Par manque de respirateurs dans des hôpitaux saturés, les morts n’ont cessé de s’accumuler dans les fosses communes faute de places...

Des panneaux solaires

Alors qu’en France environ 70 % de l´énergie électrique est d’origine nucléaire, un peu plus de 10 % hydraulique et 8 % éolien et solaire, le « mix énergétique » du Brésil est très différent : 70 % d’´hydraulique 8 % éolien,...

L’anniversaire de Régis

À l’occasion de l’anniversaire de Régis, un gâteau aux couleurs françaises, surmonté de petits drapeaux français et brésiliens ainsi que d’une magnifique Tour Eiffel, avait été préparé par le diocèse.Petite attention témoignant de l’estime de tous pour...

À propos de la pandémie à Guajará

La covid a aussi perdu de sa virulence dans le Rondônia. Les vaccinations continuent à se faire progressivement. Début juin Régis Herbel, économe au diocèse, annonçait qu’il venait d’être vacciné ainsi que dom Benedito, le personnel de la maison et sœur Fatima du...